Paris Web 2011, c’est fini....ou pas ?


<img
src="http://www.paris-web.fr/telechargements/banniere-paris-web-468x60-je.png"
alt="Paris-Web 2011, j’y étais !"
width="468"
height="60" />

Je n’ai malheureusement pas pu assister aux 2 jours de conférence les 13 et 14 octobre à l’IBM Forum.

Je pense que le site de Paris Web centralisera tous les comptes rendus des chanceux participants et mettra en ligne, comme chaque année, les vidéos (sous titrées ?) des conférences sur DailyMotion. Ce qui est bien avec Paris Web, c’est que même quand c’est fini, y’en a encore !

Je suis notamment très pressé de visionner "Je veux un VRAI sous-titrage !" de Sophie Drouvroy, que j’avais rencontrée lors de notre formation "Expert Accessibilité" en avril dernier. N’hésitez pas à aller lire le retour qu’elle fait de sa prestation.

J’ai pu par contre aller aux ateliers techniques le 15 octobre qui se tenaient dans les locaux de Telecom Paris.

Les ateliers auxquels j’ai assisté :

Travaillons avec le Web

Karl Dubost, qui travaille avec des interlocuteurs présents aux quatre coins du globe, nous présente comment se tient une réunion en ligne, comme peuvent l’être les réunions du W3C. Il prend le rôle du chairman de cette réunion (la personne qui préside les débats).
Étaient présents dans la salle pour l’épauler, 2 membres ayant travaillé ou travaillant toujours pour le W3C : Olivier Thereaux et François Daoust ; ce dernier jouant le rôle du scribe.

Je vous renvoie aux notes prises en direct par le scribe et qui, étant déposées sur GitHub, vous montreront la densité des échanges et continueront à vivre ; le collaboratif étant le sujet principal de cet atelier.

Remarquez le formalisme utilisé pour cette prise de note qui se fait normalement sur IRC ; un robot formatant le tout en HTML in fine.

SVG et le web design moderne

Jérémie Patonnier suit attentivement les travaux du Groupe de travail SVG et nous livre un état des lieux de cette technologie.

Petit rappel : SVG est un format d’images vectorielles, basé sur une synthaxe XML. La norme en vigueur est la version 1.1 et les discussions sur SVG Version 2 sont en cours.

SVG au même titre qu’HTML5 fait partie des technologies du W3C qui sont mises en avant et possèdent leur propre branding (logo et charte).

SVG permet de faire des animations ou des graphiques très puissants. Gros bémol, le codage SVG est très difficile car tout se code manuellement ; il n’existe pas d’environnement de développement comme pour Flash par exemple. A noter également que SVG est reconnu nativement par Internet Explorer 9, Firefox et Chrome/Safari.

Je me pencherai un peu plus tard sur l’accessibilité de SVG.

Jérémie a fait un compte rendu de ses prestations à Paris Web dont cet atelier.

Améliorer le confort d’utilisation des sites web

Stéphane Deschamps nous présente une solution développée en interne chez Orange permettant un confort de lecture et inspirée sur une autre solution éponyme.

Cette solution permet à l’utilisateur de contrôler et ajuster comme il le veut les couleurs d’avant plan et d’arrière plan d’une page web. Ses paramétrages étant sauvegardés sur son poste, il peut les retrouver lors de la connexion suivante.

Atelier improvisé sur des audits accessibilité

Denis Boudreau et Stéphane DeschampsDenis Boudreau et Stéphane Deschamps ont remplacé Marc Lipskier au pied levé qui ne pouvait pas assurer son atelier.
Nos deux compères ont analysé l’accessibilité de 2 sites à la demande du public : pyrat.net et un autre dont je ne me souviens plus l’URL.

Ont été abordés :

  • l’importance de structurer son contenu, notamment par l’implémentation correcte des balises de titres <h1> jusqu’à <h6> qui sont exploités par les personnes naviguant avec un lecteur d’écran. Denis nous renvoi vers l’étude menée par webaim concernant les préférences des utilisateurs de lecteurs d’écran.
  • l’importance de faire des liens clairs et compréhensibles, même hors contexte de la page.

Développer pour le mobile en pratique : outils et techniques

J’avoue avoir été un peu déçu par cet atelier qui faisait suite/complément à celui de Yves Van Goethem : Dompter le web mobile . La majorité du public avait assisté à ce dernier donc beaucoup de choses ont été expédiées en quelques secondes vu qu’elles avaient déjà été vues dans ce précédent atelier auquel je n’étais pas...

haut de page

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom